La Greffe Urbaine - Oussama El Hadraoui - LePolus

La Greffe Urbaine - Oussama El Hadraoui

Share This

La Greffe Urbaine - Oussama El Hadraoui



LePolus a le plaisir de partager avec vous le projet fin d'étude de Oussama El Hadraoui encadré Monsieur Mohammed Achour : "la Greffe Urbaine" qui résume ainsi son projet : 


"     Nous évoluons à l’époque de la vitesse, la patience et le recul critique indispensables au processus normal de créativité sont remplacés par la machinisation et l’accélération de la production. La ville subit la même logique, elle est devenue amnésique, sans vocation, sans histoire connue et sans futur prévu. Aujourd’hui les villes se font pour répondre à un besoin immédiat, l’urbanisation n’est plus réfléchie, les spécialistes de la ville sont dépassés.

           Temara fait partie de ces villes moyennes qui dépendent entièrement de la ville mère, Rabat dans ce cas. Le passage du rural à l’urbain s’est effectué à grande vitesse par une périurbanisation accrue dans la deuxième moitié du XXème siècle, laissant la ville dans un état chaotique : un centre historique oublié et méconnu, une urbanité non aboutie, des pratiques sociales et spatiales à dominante rurale, une absence d’attractivité et une ville avec une vocation unique : Habiter.
 
           Aujourd’hui les données ont changé, les enjeux de ces villes moyennes ne sont plus les mêmes. Socialement, plusieurs mouvements de jeunes réclament des opportunités d’emploi égales à celles qu’on trouve dans les grandes villes. Spatialement,ces villes sont de plus en plus grandes et leur développement devient de plus en plus difficile à gérer. Economiquement, les villes moyennes ne peuvent plus dépendre de la métropole, au contraire, elles doivent constituer un levier pour le nouveau modèle de développement de notre pays.  


           Notre intervention essaie de répondre à la problématique des villes moyennes au Maroc avec Temara comme cas d’étude. Nous allons essayer de doter Temara d’une attractivité régionale, celle-ci étant entourée par 10 communes rurales et urbaines. Et pour le faire, le projet repose sur quatre piliers:
   • S’inspirer de l’héritage rural de la ville,
   • Faire de la culture un outil de développement urbain et non seulement
de l’épanouissement de l’individu,
   • Développer le réseau de transport avec Rabat et avec les villes voisines,
   • Proposer un projet attractif avec des lieux de vie, et des services divers.




Résumé projet

Ce projet est intitulé : la Greffe Urbaine. Comme on le fait dans la botanique,on implante dans les tissus d’une plante un bourgeon (greffon) avec les qualités qu’on souhaite voir dans la plante initiale. Le site de notre intervention se trouve au milieu d’un tissu dense et développé, ainsi penser une greffe adéquate, c’est aussi penser au raccordement et aux liens avec les quartiers voisins. Les points centraux de cette intervention sont :
 
   . La Marchabilité et l’espace public,
   . Un réseau viaire connecté avec l’existant avec l’intention de supprimer les fragmentations existantes,
   . Une pénétrante verte qui assurela continuité de la ceinture verte et des forêts au sein du centre ville,
   . Une multitude de fonctions et de services proposés,
   . La métaphore botanique continue avec une irrigation sous forme de balade urbaine dans l’objectif de diffuser les qualités qu’on vient d’injecter dans le reste de la ville. "






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pages