Le mémorial de salé (Double skin workshop) - Harrak Mehdi - Ouazzani Leila - Bennani Ihsane - Ammari Sara - LePolus

Le mémorial de salé (Double skin workshop) - Harrak Mehdi - Ouazzani Leila - Bennani Ihsane - Ammari Sara

Share This
Le Mémorial de salé (Double skin workshop) - Harrak Mehdi - Ouazzani Leila - Bennani Ihsane - Ammari Sara

Le Mémorial de salé est un projet réalisé par Harrak Mehdi - Ouazzani Leila - Bennani Ihsane - Ammari Sara à l'atelier Achour en collaboration avec VMX Architects à l'Ecole Nationale d'Architecture de Rabat.


Rabat et Salé sont un cas particulier de deux villes historiquement proéminentes fondées dans une proximité géographique étroite qui se sont développées ensemble en tant que jumelles jusqu’à ce que la désignation de Rabat comme capitale du Maroc en décident autrement. Ce projet vise à reconquérir un territoire en déclin, dans le but de construire les jalons d’une ville autonome et non pas dans l’ombre de sa ville voisine Rabat.




Les jeunes de la région utilisent l'espace sous le pont pour s'exprimer artistiquement que ce soit la musique, le street art, la danse, ou le sport. Tous ces acteurs actifs font de cet espace un lieu où la modernité rencontre l'authenticité et où les deux villes qui sont séparées par le fleuve peuvent à travers la culture et l'architecture avoir une réconciliation urbaine qui encourage la diversité sociale et rééquilibre les deux entités.


Notre intention est de physiquement et visuellement relier la nouvelle ville  au fleuve, la médina au pont de Bettana. Deux connexions qui ont sculpté la morphologie du mémorial.
Les accès au projet commémorent les 5 portes disparues de la médina de Salé.


Le projet est composé de différentes salles éclairées de façon à avoir un apport de lumière naturelle qui augmente de salle en salle, un passage de l'ombre à lumière, qui invite le visiteur à explorer le projet et se l'approprier.



La transition permettant le passage de l'extérieur à l'intérieur du projet est exprimée à travers ces parois courbées en pierre de salé, la façade du bâtiment est en quelque sorte diluée de façon à accompagner le visiteur à explorer le projet en passant entre les parois ponctuées de petites placettes ombragées, emprunter la passerelle suspendue, redescendre au sein du projet et remonter par le sous-sol vers l'espace public extérieur, ce projet est une juxtaposition de différentes expériences et ambiances explorables au rythme du visiteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pages