Malik Derman et Ossama Chaabane - Urban cell - LePolus

Malik Derman et Ossama Chaabane - Urban cell

Share This
Malik Derman et Ossama Chaabane - Urban Cell

Ce concours a était organisé par la société AKLIM en partenariat avec l'Ecole Nationale d'Architecture de Rabat.

l’objectif était de développer des idées nouvelles et des concepts innovants en matière d’éléments de mobilier urbain avec l’intention affirmée de créer des éléments de mobiliers fonctionnels, faciles à manipuler pour les utilisateurs, mais qui sauraient aussi assurer la sécurité et la durabilité. Par ailleurs, le mobilier créé devrait, s’intégrer dans tout espace extérieur tout en révélant la propre identité de la marque de fabrication liée à AKLIM spécialisée en Béton architectonique et Béton préfabriqué. L’objectif est de passer des idées à la réalisation de véritables prototypes.


On partage avec vous la participation de Malik Derman et Ossama Chaabane (des étudiants à l'ENA Rabat) qui résument ainsi leur projet : 


"L’urbanisation rapide dans les villes au cours de ces dernières années fait que l’on passe beaucoup plus de temps à l’extérieur des bâtiments. C’est dans cette optique, qu’est née la nécessité de préparer l’espace public pour accueillir les nouvelles pratiques qui allaient naître en en sein en vue de l’augmentation active de son importance et de son appropriation.

En effet, le mobilier urbain est devenu une composante sine qua non du paysage de la ville. Non seulement, les variétés de mobiliers urbains remplissent de nombreuses fonctions et permettent aux gens d’occuper l’espace public et de se l’approprier, mais également, les mobiliers urbains participent à l’identité visuelle, architecturale et urbanistique d’une ville.

Toutefois, avec les enjeux environnementaux et bioclimatiques au cœur des préoccupations actuelles, l’on peut noter que la plupart des mobiliers urbains s’intègrent difficilement à l’espace de la ville tout en gardant leur propre identité.

En vue de cette problématique, nous avons voulu développer une gamme de mobiliers utilisant la nature comme inspiration première pour une intégration des meubles dans n’importe quel espace extérieur. Par ailleurs, nous voulions obtenir des meubles avec une empreinte légère et non massive (en dépit du béton comme matériau principal à utiliser) mais tout en ayant une forte identité visuelle et un concept dominant que l’on pourrait retrouver dans tous les meubles que l’on aurait à concevoir.

En vue de ces objectifs, nos différentes réflexions nous ont mené à nous pencher vers le bio mimétisme (1) comme approche conceptuelle. Nous avons trouvé que s’inspirer de la nature afin de concevoir était une approche assez intéressante afin de faciliter l’intégration du mobilier dans l’espace public.

Le concept :

A la recherche d’un module qui nous permettrait de concevoir les différents meubles de la gamme, nous voulions une unité aussi simple que possible mais qui nous offrirait un maximum de flexibilité.
Nos réflexions nous ont conduit à choisir la cellule végétale comme point de départ. Bien que les cellules végétales existent sous diverses formes, le fait est que la cellule végétale est le module, l’unité, qui lorsque multipliée donne naissance au vaste monde végétal et à la nature dont on jouit.
C’est donc à partir de l’unité de base du monde végétal que nous avons défini le module de base pour notre gamme de mobiliers.



Evolutivité et flexibilité

La flexibilité que nous offre notre concept basé un module, ouvre la porte à de nombreuses possibilités. On se retrouve avec un quasi-infinité d’assemblage et d’agencement du module pour obtenir un nombre illimité de meubles quel que soit la fonction recherchée.
Qu’il s’agisse de bancs, de poufs, de jardinières, de bornes, de tables pique-niques, de tabourets, de pergolas, il y a toujours des possibilités à explorer.
De plus, les différents meubles peuvent être combinés entre eux pour obtenir des nouvelles compositions et résoudre diverses problématiques.

Par ailleurs, le concept peut être sujet à une évolution dans nombreuses directions possibles. Le module peut être couplé avec couleurs, différents matériaux, textures, etc. pour aboutir à de nouvelles formes, de nouveaux styles et autres.
On se rend alors compte de l’intemporalité du concept qui non seulement, peut s’intégrer dans n’importe quel espace extérieur mais aussi s’adapter à tous facteurs spatio-temporels externes.
"





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pages